Chargement...

Folklore

Danses

L’ile de divertissement et de la danse Naxos, l’ile de Dionysos et d’Apollon, est un noyau musical parmi le reste des Cyclades.
Parmi les danses de Naxos existent les danses folkloriques « antikrystoi », « syrtoi » et « syntechniakoi ». Les influences dans la musique et les danses de l'ile sont en grande partie les habitants de l’Asie Mineure principalement des grands centres urbains (Smyrne, ville).
Les principales danses de Naxos est Syrtos (lente ou rapide), Balos (pas une danse  independante mais la continuite de Syrtou), « Vlacha » (avec des variations pour chaque village), « Kalamatianos » et enfin la « Vitzilaiadistikos » (danse exclusivement pour les hommes). Il existe d'autres danses qui n'ont pas survecu au passage du temps (par exemple « Vlachopoula » et « Kotsakia ») et « Mimitikos », « Gerontistikos » et « Nikintres ». La mesure presque de toutes les danses sont 2 / 4 sauf Kalamatianou est 7 / 8.


La « Syrtos » est le plus populaire et repandu choeur de Naxos. Elle est dansee en toutes circonstances et  lentement ou rapidement, en fonction de preferences de celui qui  «commende», «paie» la danse et la compagnie. Dans cette danse le danseur  a un grand potentiel, en figurines, appele «tsalimia». Au debut du choeur  7-8 jeunes hommes etaient debout, ils faisaient des figurines (tsalimia)et ils  donnaient l'impulsion aux jeunes filles de se lever pour danser ensemble (« balos »).

Ballos est une danse libre. Elle est dansee  apres la danse « Syrto » par le premier couple. Ballos n’est jamais dansee  si elle n'avait pas ete precedee syrtos. Tout au long de la danse des joueurs de luth chantaient des distiques (kotsakia), selon les talents et les caracteristiques des danseurs. Les mouvements des signes, expression des sentiments montres par le cavalier a sa partenaire. Les mouvements du cavalier sont soit agressifs, avec une vue de baiser ou circulaire de reconnaissance pour impressionner et «omnipresente» trouver les points faibles. La partenaire continue ce jeu amoureux, mais elle se deplace a eviter  le cavalier.

« Vlacha » : La danse est cyclique et est dansee par des hommes et des femmes principalement pendant la semaine du carnaval.

Il se compose de deux motifs musicaux, une lente et une rapide et le plus souvent accompagnee par la chanson. Le pas de danse varie de village en village, ainsi que les chansons qui l'accompagnent.

Le Kalamatianos Kalamathianos ou comme on dit, est connu comme Syrtos. Cette danse et, en general, debutait les festivals locaux.
La « Vitzilaiadistikos » est une danse pour les hommes du village KORONIDA et doit son nom a la famille Vitzilaion qui etait la seule qui la dansait.

La danse «Kotsakia»  est dansee principalement dans Komiaki (KORONIDA) et etait generalement la danse qui suivait la Kalamatiano au depart de la fete. 

Danse qui ressemble a la Vlacha a saisir les epaules et les premieres mesures est Mimitikos Apokriatikos la danse, qui est dansee dans Filoti. Avec cette danse etait toujours a la fin du spectacle dans les foyers. Avec les mouvements ils imitaient tout le travail de l'agriculteur. Un chanteur  commencait a chanter et les autres repetaient toute la danse vers par vers.
La Gerontistikos est dansee pendant la semaine du carnaval a Filoti  seulement par les hommes et les femmes agees maries et sans instruments de musique.
On peut aussi mentionner les danses : «Pepper», «Mamoutzelos», «Tsampounoporka», «La Danse du Kordellaton» et
«Arapis» pour lesquels on n’a aucun detail supplementaire.__


A. PSARROS
Professeur de danse
 
 

Inscrivez-vous pour nos newsletters !

The weather now: