Chargement...

Myli

Myli la beauté inconnue de Naxos
C’est un lieu qui ne portera pas atteinte à l’esthétique. Au contraire, l’atmosphère dans les trois petits hameaux de Myli qui sont reliés par un parcours montagneux, des anciens moulins à eau avec d’énormes aubes, le vieil aqueduc avec les belles cascades, le chemin pittoresque à travers les vergers, les platanes, les oliviers et les pins parasols, les quelques habitants du village, affables et aimables, tous ces éléments s’additionnent  pour une randonnée inoubliable.

Vous n’avez pas besoin d’un guide pour la visite, il suffit de suivre le cours d’eau qui vous conduit de Kournochori à Myli  et de là au sanctuaire ancien des sources et aux kouroi antiques de Melanes. Ces hameaux prirent leur nom de Myli (moulins) des anciens moulins à eau qui s’élèvent le long du parcours de l’eau. Le village se divise en trois zones, Myli le haut, Myli moyen et Myli le bas  qui à leur tour appartiennent à l’arrondissement municipal de Melanes et sont situés sur la partie sud-est de la vallée de même nom.

A Myli le haut, le premier hameau, on rencontre un décor que le citadin voit pour la première fois. Il semble là que le temps s’est arrêté, il y a cent ans. On voit des maisons basses n’ayant qu’un rez-de-chaussée avec des cours, sans personne ; pour la plupart ce sont des monuments de jadis. Une à deux pièces étroites pour répondre aux besoins de la famille nombreuse, dont l’une est la cuisine et  salle d’accueil et l’autre la chambre à coucher de la maison. Dehors dans la cour qui est plus spacieuse, une salle qui constitue une étable ou bergerie où on mettait les animaux et le four  sont les composantes annexes de la maison.

Myli moyen : Dans le deuxième hameau, on distingue une autre époque plus récente, de la décennie de 1930. Un groupe de maisons à un étage, soit 5 ou 6 maisons en tout, s’efforcent de se protéger l’une à côté de l’autre comme si elles ressentaient l’angoisse d’un abandon probable. Les véhicules n’arrivent pas jusque là  de sorte que la ruelle pavée et chaulée conserve  assez longtemps sa beauté au soin des ménagères âgées de Myli. La beauté et l’élégance sont un héritage inné de la maitresse de maison du village. De beaux rideaux faits main pendent aux fenêtres tandis que de superbes dentelles  ornent les armoires et d’autres coins de la maison.

Myli le haut : En suivant à nouveau le cours de l’eau vers Myli le haut, les images de la nature que l’on découvre sont saisisssantes. Le charme qui se dégage des cascades et le mouvement perpétuel de l’eau que la nature a formés jusqu’au moindre détail, créent des moments d’émerveillement. A Myli le haut, l’ancien et le moderne coexistent. Des efforts de conservation et de restauration de plusieurs maisons ont été déployés et font preuve de soin, d’amour et de respect envers la tradition. Et une fois que vous êtes là, il vaut la peine en suivant le sentier traditionnel et toujours au bord du cours d’eau  de se rendre à Fleri qui est la continuation d’un parcours d’une beauté naturelle inépuisable.

­
Journal « Melanitikes Ores ».
   
   
   
   


Inscrivez-vous pour nos newsletters !

The weather now: